[x]

Master Spécialisé Sciences du Territoire à FLSH de Kénitra

Master Spécialisé Sciences du Territoire à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines - Université Ibn Tofail – Kénitra

Présentation

Le Master « sciences du territoire » est né de la volonté de regrouper au sein d'un même diplôme l'ensemble des formations qui préparent aux métiers du territoire. Il associe étroitement les équipes enseignantes de l'Institut de Géographie Alpine (Université Joseph Fourier), de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble (Université Pierre Mendès France) et de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Il bénéficie de collaborations des UFR de Génie Civil et d'Economie.

Objectifs de la Formation

  • Positionner l’Université Ibn Tofaïl sur le champ de l’enseignement et de la recherche en géographie, en assurant la couverture de l’ensemble du cursus prévu par l’architecture pédagogique;
  • Valoriser le potentiel d’encadrement et de recherche en place : 2 UFR, quatre équipes de recherche et 1 Labo;
  • Développer les synergies entre l’enseignement et la Recherche;
  • Former des chercheurs de haut niveau, sur la base de normes adaptées aux besoins de l’économie et de la société.

Débouchés professionnels

Les débouchés du master couvrent l'ensemble des métiers qui ont le territoire comme champ d'action. Parce que l'on assiste à un renforcement des identités professionnelles, il propose à la fois une formation spécialisée pour chacun de ces métiers et des enseignements techniques et méthodologiques communs (analyse de données, enquêtes, dessin, infographie, systèmes d'information géographique).

A côté des architectes et des ingénieurs, qui disposent depuis plus d'un demi-siècle d'ordres professionnels, les urbanistes cherchent eux aussi à se doter d'une organisation. En Grande-Bretagne, c'est au début des années 1940 qu'est créé le Royal Town Planning Institute. L'Italie rénove au cours des années 1990 la composition de l'ordre des architectes et ingénieurs, qui comprend désormais une section « urbanistica e pianificazione territoriale ». En France, les différentes associations sont rassemblées dans le Conseil Français Des Urbanistes et ont créé un Office Public de Qualification, qui a défini les conditions d'accès à la fonction d'urbaniste. Toutes les associations professionnelles se sont mises d'accord sur une charte européenne des urbanistes.

Le milieu du développement territorial s'est structuré plus récemment. Il intervient à une échelle qui est plus vaste (le pays, l'agglomération voire la région plutôt que la ville ou le quartier) et s'intéresse plus au management de programmes d'actions à destination des entreprises ou des collectivités qu'à la question de la composition ou de la recomposition des formes physiques que prend l'urbanisation. C'est un milieu dynamique où foisonnent les associations régionales.

L'environnement et l'écologie ont été jusqu'à une date récente l'apanage des sciences dures (biologie, géologie principalement), alors que prévalait, en France au moins, une approche purement esthétique du paysage. Il existe depuis une quinzaine d'années une volonté de mieux intégrer ces problématiques environnementales dans la planification urbanistique ou territoriale. Biologistes et géographes tentent avec la problématique de l'écologie du paysage d'élargir leur champ d'investigation. Des rapprochements s'esquissent avec les urbanistes autour de préoccupations que l'on regroupe sous le vocable de développement durable.

Conditions d’accès

Licence+etude dossier

Contact


لائحة المنح الدراسية في الخارج على الرابط التالي : أنقر هنا

للإطلاع على أهم الوظائف المعلنة في المغرب : أنقر هنا